top of page
inCollage_20211125_234606645_edited_edited.jpg

COMMENT EN SUIS-JE ARRIVÉE LÀ ?

Polish_20211202_003150023_edited.jpg
DSC05188_edited.jpg

J'ai commencé la danse classique très tôt, à l'âge de 3 ans. À  partir de l'âge de 10 ans, j'ai été en internat pour étudier la danse à Paris loin de mes parents qui vivaient sur Toulouse. 

Et petit à petit, j'en ai fait mon "parcours du combattant".

 

J'avais, à l'époque besoin d'aller au delà de mes limites, au delà de ce que je me croyais capable car j'avais une assez faible estime de moi. La danse classique remplissait mes besoins de découverte, de passion et d'ambition. Et c'est ainsi que j'ai décidé d'en faire mon métier.

 

Ça m'a permis aussi d'apprendre à m'affirmer davantage, car c'était un grand défi pour moi qui était très timide. J'ai de plus, appris à gérer mon stress, surtout avec les représentations sur scène ou les concours.

 

À 17 ans (en 2017), ce fut pour moi un accomplissement vraiment inespéré de devenir danseuse professionnelle au ballet de l'Opéra national de Paris ! Et pourtant, je n'étais toujours pas heureuse. J'ai commencé à prendre du recul sur ma vie et je me suis aperçue que je ne me sentais pas vraiment moi-même dans ce travail de performance et de perfection.

Je pense qu'il y avait une part de moi que ça arrangeait de jouer un rôle et d'accepter de rentrer le plus possible dans un moule.

Ça me permettait de ne pas avoir à dévoiler pleinement ce qu'il y avait en moi : cette fragilité ou cette sensibilité qui m'habitait, et même ces rêves et ces envies qui sortaient du cadre. C'était comme une carapace que je m'étais peu à peu forgée et qui me donnait une reconnaissance extérieure...

 

Mais à un moment donné, j'ai senti que cette carapace était devenue une prison dorée dans laquelle je m'étais enfermée. J'avais le sentiment de devoir coller à cette impression de perfection, et c'est comme ça que je me suis sentie de moins en moins en accord avec cette voie que j'avais choisie autrefois.

 

À cette période de prises de consciences et de remises en questions, je perdais peu à peu la volonté et la force qui me poussaient à sans cesse me dépasser physiquement. Et j'ai commencé à sentir que mon corps me lâchait dans ces efforts vides de sens. J'ai dû faire face à cette peur de perdre complètement goût à la vie.

Bien sûr, j'ai toujours aimé danser. Mais au fond je me suis demandé pourquoi la danse devait être si compliquée et si douloureuse ?

En 2019, j'ai donc commencé à m'ouvrir à de nouvelles possibilités : j'ai testé plein de différents types de danses (danse contact, danse extatique, danse libre, danse contemporaine, danse moderne et un peu de hip hop, new style et house dance), j'ai fait des improvisations de danse dès que j'avais du temps de libre.

J'ai également fait une formation pour être coach de vie et ainsi en apprendre davantage sur qui je suis vraiment. Puis, j'ai enfin quitté le ballet de l'Opéra de Paris en août 2020. Et pour finir, ou plutôt commencer un tout nouveau chapitre de ma vie, depuis février 2021, je suis une formation pour devenir praticienne en danse-thérapie (la Danse de l'Être©).

Je me suis finalement choisi à 100% en quittant ce milieu de la danse classique et en m'orientant vers une danse libre et basée sur nos ressentis intérieurs plutôt que sur la performance et l'aspect extérieur.

Ça m'a complètement redonné goût à la vie

 

Et c'est pour ça que si tu te reconnais, ne serait-ce qu'un peu dans ce récit, et peu importe l'endroit où tu en es dans ta vie, choisis toi à 100% et donc respecte cette vie qui est la tienne et qui est si précieuse.

 

À partir de là, ce fut une évidence pour moi de transmettre cette danse libre et intuitive ( la Danse de vie ! ), qui à elle seule peut enseigner une nouvelle manière d'appréhender la vie. Je te propose d'explorer ton univers intérieur à travers ton corps, tes sens et ton mouvement : l'expression de la vie, tout en respectant ta singularité.

Mes Formations

  • Danse de l'Être©, praticienne en danse-thérapie*

  • Lunionformation©, coaching de l'excellence©

 

Avant d'avoir été danseuse professionnelle à l'Opéra National de Paris :

  • École de l'Opera National de Paris

  • Conservatoire National Supérieure de Musique et de Danse de Paris ( CNSMDP )

  • École Nationale Supérieure de Cannes

  • Conservatoire Régional de Toulouse

    *certification début 2023

bottom of page